La métaphore hypnotique

Une métaphore hypnotique, c’est d’abord un récit. Ce dernier est composé d’un début, d’une intrigue et d’une fin. Il suit un certain ordre chronologique en vue de générer une réponse à une question existentielle ou à une énigme de la vie. Les histoires que nous avons mémorisées sont comme des outils qui nous donnent des moyens pour sortir d’une situation difficile. Elles nous servent de script ou de scénario pour nous mettre en mouvement en vue d’esquiver un danger ou résoudre un problème. Le réservoir de récits qui logent dans nos souvenirs est formé par la diversité de nos expériences.

Il s’agirait plutôt de dire que nos expériences vécues peuvent se transformer en histoires. Et c’est grâce à elles que nous pouvons reproduire dans un autre contexte une situation que nous avons subie auparavant. Par ce moyen, la personne devient active de sa destinée, elle élabore une solution qui est venue la première fois comme une bonne nouvelle. Le sujet est par conséquent capable de provoquer par lui-même un destin heureux. Il existe aussi toute une série d’histoires que nous avons écoutées, et qui font partie de notre culture. Ces récits n’ont pas besoin d’être vécus pour devenir efficaces dans notre psychisme et dans notre comportement.

Néanmoins, il ne faut pas croire que seules les histoires qui se terminent bien sont dignes de figurer dans notre mémoire. Les expériences par défaut sont porteuses d’une sagesse qui est encore plus grande que les précédentes. Pour ce faire, il s’agit de les relire et de les analyser en vue de comprendre l’origine du mal-être. Ce travail permet de dégager des connaissances qui naissent de l’épreuve. Par cette relecture, nous apprenons à domestiquer nos résistances. C’est l’acquisition d’une telle connaissance qui permet de transformer une expérience malheureuse en une expérience bienheureuse. Cette sagesse nous aide à ne plus reproduire nos expériences malheureuses et à en tirer profit.

Notre vie inconsciente est tissée d’histoires qui s’animent en nous consciemment ou inconsciemment. Quand nous écoutons une histoire, nous éveillons inévitablement une série de souvenirs. Ces souvenirs sont de deux ordres, soit ils sont liés à une expérience vécue dans notre histoire individuelle, soit ils sont d’ordre plus conceptuel. Nous sommes capables en effet de produire des images abstraites qui semblent être comme des représentants d’une catégorie d’objets assez généraux. Ces souvenirs plus abstraits nous aident à visualiser un monde que nous n’avons jamais perçu auparavant. Ainsi en hypnose, nous pouvons aller visiter des lieux que nous n’avons jamais expérimentés – à l’instar par exemple d’un monde sous-marin.

Avec l’aide de l’hypnose, nous pouvons vivre une histoire comme si nous la revivions en plusieurs dimensions. L’histoire est alors vécue de l’intérieur, elle mobilise notre corps, nos sensations, nos émotions, et différentes représentations de notre inconscient. L’histoire n’est plus seulement un enchainement de paroles, mais elle devient une succession d’images. Dans ces métaphores hypnotiques, la personne devient l’histoire. C’est tout son psychisme qui est mobilisé pour donner forme à ce récit. En travaillant sur l’histoire, nous travaillons sur le psychisme de la personne. Vivre une métaphore hypnotique, c’est remanier sa vie intérieure à partir d’un matériel projeté. Par exemple, la maison devient la métaphore de notre vie psychique. En y mettant de l’ordre, nous rangeons en même temps notre espace intérieur.

Jean-Philippe de Limbourg Psychologue clinicien – praticien en hypnose – Liège

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s