Qu’est-ce qu’un soin énergétique?

Les soins énergétiques éveillent vite une série de clichés. Certains pensent à des pratiques occultes, d’autres à des techniques ancestrales complètement dépassées. Soit, une vision un peu plus complexe nous aidera à mieux comprendre les enjeux présents dans cette pratique.

Les soins énergétiques se définissent d’abord par le moteur qui l’actionne – à savoir l’énergie. Dans la vie courante, l’énergie se présente avec ses hauts et ses bas. L’intervention thérapeutique va venir intensifier l’énergie quand elle manque ou la diminuer quand elle est en excès. Les charges excessives dans certaines parties du corps vont venir contrebalancer les pertes. Le soin crée par conséquent une relation entre des charges positives et négatives en vue de rééquilibrer le corps de la personne.

Quand nous parlons d’énergie, nous pensons aussi à l’électricité. Une électricité naturelle est produite tous les jours dans notre corps. Cette énergie est transportée à l’intérieur de nous par notre système nerveux. Ce dernier fait circuler une quantité d’informations importantes pour veiller à notre survie. Notre corps est ainsi doté de plusieurs centres énergétiques majeurs qui sont en même temps des pôles de notre intelligence. Les principaux sont situés dans le ventre, le coeur et la tête.

Par ailleurs, l’énergie est aussi liée à la sexualité. L’activité de la libido est centrale dans toutes les formes de thérapie. Freud en a fait le moteur de nos rêves et de nos souffrances névrotiques. Cette sexualité est plus large que le simple rapport sexuel, tant nous sommes remplis de zones érogènes. N’avez-vous jamais frissonné à l’écoute d’une belle mélodie? L’énergie est par conséquent un concept intermédiaire entre nos pulsions et l’activité de nos neurones. Une sensation agréable dans notre corps éveille facilement des idées positives. Le contraire est d’ailleurs tout aussi vrai.

Lors d’une intervention thérapeutique, nous pouvons annuler l’effet d’une idée négative en déplaçant les sensations désagréables auxquelles elle est associée vers un lieu de plaisir. Par ce moyen, la personne apprend à agir sur ses pensées au lieu d’en être victime. Le travail thérapeutique va jusqu’à sublimer la sexualité dans des énergies de plus en plus subtiles. Un tel soin génère alors des expériences spirituelles, quelles que soient les croyances de la personne.

Enfin, l’énergie est comme une boule à facettes. Il y a des faces plus actives qui réfléchissent de la lumière et génèrent de la chaleur, et des faces plus réceptives qui la canalisent en la refroidissant. L’énergie suit tout un cycle d’évolution. Elle se donne d’abord par le feu, se dissipe dans le corps comme de l’air, se refroidit avec l’aide de l’eau pour devenir solide comme la terre. De cette manière, l’énergie s’intègre dans notre corps jusqu’à devenir imperceptible. Quand nous recevons un soin énergétique, nous passons à travers les quatre saisons: le soleil de l’été, le vent de l’automne, les flocons de l’hiver jusqu’aux premiers bourgeons du printemps.

Jean-Philippe de Limbourg – psychologue clinicien – praticien en hypnose et en soins énergétiques à Liège

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s